et l'école renaîtra

Le Futur dépend de notre engagement éducatif, l'école en reste l'outil majeur, ne le laissons pas se dégradrer!

  • Accueil
  • > POURQUOI UNE NOUVELLE EVALUATION EN MATERNELLE?

13 octobre, 2011

POURQUOI UNE NOUVELLE EVALUATION EN MATERNELLE?

Classé dans : — Alain @ 11:07

          Ancien enseignant spécialisé, difficultés d’apprentissages et du comportement, puis directeur d’une école hétérogène de 350 élèves je crains cette nouvelle pièce de puzzle, ce nouvel arbre encore une fois  destinée à cacher la forêt de l’Education Nationale mal en point. (peu de réponses hélas chez nos candidats à la Présidence)

          Dépister les enfants à risques dès la maternelle : quelle méconnaissance de l’enfance :

-          Tous les enfants sont potentiellement à risques et méritent l’attention des familles comme des éducateurs.

-          L’enfant éveillé, paisible d’aujourd’hui sera peut-être l’enfant perturbé de demain.

-          La « normalité » est une image de référence impossible à figer.

-          Un enfant a des chances d’évolutions positives si ses sens sont bien développés, si sa logique et sa curiosité sont aiguisées, si son affectif est rassuré, si son corps lui assure une motricité, une santé  solides.

-          Un enfant a des chances de s’épanouir si le contexte de vie est apaisé, motivant, capable de fixer les acquis nouveaux et de conforter les plus anciens.

-          Chaque enfant a ses chances lorsque ses aptitudes, ses lacunes, ses précocités comme ses manques sont bien connus et compensés.

 

                 Cela les enseignants, les conseils de cycle, les équipes d’école sont à même de le vérifier sans besoin de nouvelles batteries d’évaluations…

            Par contre :

- Qu’en est-il aujourd’hui de la formation des enseignants à cette vigilance constante ?

 Qu’en est-il de leur formation au travail en équipe pour le suivi des enfants pendant toute sa scolarité dans l’établissement ?

- Qu’en est-il des moyens en spécialistes pour aider à cette attention ?   

- Qu’en est-il des moyens pour pratiquer une pédagogie différenciée ? (travail en groupes – soutien personnalisé…)

–Qu’en est-il des rencontres constructives avec tous les parents pour être à l’écoute des enfants ensemble ? Doit-on le laisser aux revues, livres spécialisés ?

         Un nouveau thermomètre, simple remplaçant des précédents, ne vaudra jamais des soins adaptés.

 

          Attention : nous avons déjà eu des alertes pour marginaliser les enfants « à risques » venus d’ailleurs (selon M.Guéant par exemple)… Je crains que nous servions cette politique de la ségrégation !

Laisser un commentaire

 

parcelle 53 |
Éloge des Loges |
MAYACAT-ESOTERISME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cérelles C'est Vous !
| Carbet-Bar
| roller-coaster x