et l'école renaîtra

Le Futur dépend de notre engagement éducatif, l'école en reste l'outil majeur, ne le laissons pas se dégradrer!

  • Accueil
  • > et l’école renaîtra de mes cendres!

19 octobre, 2011

et l’école renaîtra de mes cendres!

Classé dans : — Alain @ 20:48

   Mon nouveau-né est imparfait mais il est la synthèse de tant de moments denses de tant d’espoirs, que je ne peux taire mon bonheur, non pas d’avoir produit mais d’avoir résisté bien des fois à l’envie d’envoyer tout promener! Il me fallait dire, alors je me suis accroché. C’est une façon de rendre, un peu, à l’Ecole tout ce qu’elle m’a apporté…
           Mon  livre ne sera jamais qu’une modeste esquisse de ce que j’ai vécu et de ce que j’aurai voulu voir naître pour notre futur, pour les enfants
Manu l’affirmait avant de se sacrifier : « … et l’école renaîtra de mes cendres! ».

           Ce livre suppose accomplie la « casse de l’Ecole » mais hélas ce qui n’aurait pu être qu’élucubration se révèle de plus en plus plausible… Pour un peu sa fiction serait dépassée par la réalité.

            Roman, il agite ses personnages avec passion pour briser la fatalité. Isabelle, raconte la vague générée par le sacrifice de Manu. Elle surnage et s’oriente pour se joindre au réveil de tous ceux qui, lassés, ne criaient même plus crient dans le désert. Ensemble, avec Karine la Chaumoise, Sylvain l’écrivain public colporteur, avec bien d’autres amis à découvrir, ils forcent à l’écoute pour redonner sa chance à l’Enseignement, à l’Education, à l’Avenir.     

            Cet ouvrage, j’aime ce mot qui unit la maîtrise de la matière primordiale à la finesse de la brodeuse, veut déculpabiliser aussi ces enseignants qui finissent pas croire qu’ils ont mal fait puisque nous en arrivons à cette situation désespérante pour notre
Ecole.

            Lui aussi se veut un cri pour que ne s’installe pas le découragement total, la démolition absolue. Parfois utopique, parfois trop réaliste, drôle ou émouvant il n’oublie pas le sérieux de propositions concrètes.

            Ce voyage à travers le monde de l’Ecole n’a qu’un seul objet, aborder les rivages de l’espoir dans futur de nos enfants, de notre société.

           Peu d’éléments ont été oubliés, programme, espaces, rythme, violence, citoyenneté, monde du travail, handicap, précocité, formation des enseignants, l’éducation de la rue, familles, expériences, casse… mais surtout ils sont voulus comme les composants d’un grand tout qui est l’école et son environnement !

           Plus de mosaïque et de réforme au coup par coup mais une véritable considération pour la nécessaire globalité du système éducatif…

          Et surtout, ce que peu de politiques ou même d’analystes proposent, ce que seuls quelques téméraires pugnaces mettent en place, donner à tous les établissements une véritable équipe formée à cette cohérence, solidaire, épaulée, animée par un responsable compétent et confirmé…Une équipe capable de s’adapter aux réalités de son contexte.

           Dans notre pays, on a tout trop souvent collé, pièce par pièce, jamais on a d’abord constitué un fond institutionnel solide, capable de digérer et rendre viables les directives même les plus logiques, même les plus généreuses.

          Dans ce livre, la volonté nationale devient le moteur de la nouvelle école !

          Cela doit-il rester un rêve ?  

Laisser un commentaire

 

parcelle 53 |
Éloge des Loges |
MAYACAT-ESOTERISME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cérelles C'est Vous !
| Carbet-Bar
| roller-coaster x