et l'école renaîtra

Le Futur dépend de notre engagement éducatif, l'école en reste l'outil majeur, ne le laissons pas se dégradrer!

  • Accueil
  • > A quand un vaste mouvement citoyen?

29 mai, 2011

A quand un vaste mouvement citoyen?

Classé dans : — Alain @ 16:55

                A part les grandes journées pour empêcher la privatisation de notre Enseignement, il n’y a pas eu beaucoup de périodes aussi revendicatives qu’en ce moment. Mais tout se passe comme de joyeuses fêtes éparses, école par école, dont le mot d’ordre reste « pas de fermeture ! » Quand et où profite-t-on de ces mouvements pour réfléchir à une école rénovée, des équipes solides, des directions réellement formées, des pédagogies adaptées aux situations diverses, des méthodes différenciées, des moyens liés à des états des lieux, des projets lucides et cohérents ? C’est certain que cela nécessiterait, pour être vraiment mises en pratique, des écoles à l’effectif humanisé…             

                   J’ai connu de telles réflexions dans des consultations nationales…. Sans autres suites que ce que nous avons mis en place, avec la communauté de notre groupe scolaire, de façon hélas aléatoire.

                   Pas d’angélisme, tous les enseignants ne sont pas prêts à se mettre en question et se satisfont du samedi récupéré, des indemnités nouvelles et du flou des structures mais, bon sang, il en est beaucoup d’autres qui, au milieu de la crise, de la casse, mettent leur élèves au centre de leur actions, dont l’engagement dépasse largement le seul souci d’instruction. Il est dommage que les mouvements actuels ne se fédèrent pas visiblement en un mouvement pour prendre en compte l’action des établissements qui fonctionnent bien, malgré tout.

                  Des écoles répondent à cette volonté de mieux servir, par contre il en est qui scient la branche de l’Ecole Publique, par découragement, manque de vocation, de formation… L’enfant, l’élève ne peut se permettre l’à peu près, ni d’attendre que le pire soit atteint et que l’Ecole renaisse.

                    La fuite vers les écoles privées s’explique lorsque les familles, et c’est humain sinon social, aspirent avant tout à rencontrer un accueil, une écoute, une équipe, une communauté stable… Si elles n’y trouvent pas leur attente, elles l’imposent où cherchent ailleurs… Est-ce là le droit pour tous à l’instruction dans des conditions optimales et justes ?

               Je crois de plus en plus fort en la mission de notre Ecole Publique, mais qui saura lui rendre sa santé globale ? Son futur ?

Laisser un commentaire

 

parcelle 53 |
Éloge des Loges |
MAYACAT-ESOTERISME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cérelles C'est Vous !
| Carbet-Bar
| roller-coaster x