et l'école renaîtra

Le Futur dépend de notre engagement éducatif, l'école en reste l'outil majeur, ne le laissons pas se dégradrer!

26 août, 2011

- 30 – L’EQUIPE.

Classé dans : — Alain @ 22:17

                 Ce fut une longue journée, à peine coupée par un repas hasardeux. A un comptoir, sur un coin de table ou dehors, sandwich à la main, chacun a essayé de se caser.                               Karine et moi avons eu la chance, préparée, de retrou-ver Thibault à une table dans un petit troquet un peu écarté… Lucas était là, tout sourire et je m’en suis emparé pour faire exploser ses fossettes coquines…                Pas longtemps car la reprise était fixée à une heure afin de ne pas terminer trop tard ce soir-là. 

              En regagnant notre gradin, nous avons eu le plaisir d’y retrouver Sylvain, toujours costumé en homme invisible mais apparemment plus alerte.              Nous lui avons résumé rapidement les interventions et très vite sommes redevenus des auditeurs sages, attentifs…    

           Une Alsacienne est passée sur sa digestion pour souhaiter que disparaissent, vraiment, tous les résidus de tolérances archaïques, même dans sa région si bouleversée par l’Histoire.              – Gommer les signes d’expressions religieuses, politiques, régionalistes, nationalistes ou anarchistes n’est pas restreindre la liberté de penser mais garantir, dans une enceinte d’éducation publique, une neutralité ouverte à toutes options, mais hors de l’Ecole Républicaine. Il ne s’agit non plus de, stupidement, édulcorer les cours d’Histoire ou d’Education Civique, trancher dans la littérature, pour éviter toute allusion engagée. Les événements sont là, leurs causes, leurs conséquences aussi, leur traitement impartial doit rester possible…  

                Un Charentais, patron d’une P.M.E. multiservices a mis sur le tapis ce que, peu à peu, j’avais perçu comme le fonds de toute réussite de collectivité organisée.                  - Une école ouverte, terrain fertile pour un enseignement efficace et pour des rénovations bien admises, a besoin d’une équipe solide. 

                  Chacun de ses membres doit avoir reçu une formation qui le prépare à cette interaction communautaire. Il doit bien saisir tous les paramètres intérieurs et extérieurs qui influent sur la vie d’un établissement scolaire. Monde protégé,  certes, mais pas imperméable ni étranger à son environnement.                     Il a insisté sur la direction d’école devenue si administraive. 

                  – Une équipe pédagogique, comme tout groupe organisé, a besoin d’un animateur disponible, compétent, reconnu, valorisé et soutenu            De fait, la direction est l’axe de l’institution. Sa défaillance n’entraîne pas celle de l’établissement mais compromet sa cohésion. Un responsable d’école est amené à réagir rapidement et efficacement aux aléas nombreux et variés du quotidien d’une école…  

           A été ensuite abordée, avec un bel accent de la Canebière, l’autonomie. Cette notion délicate, pernicieuse, même pour les universités, ne doit pas accentuer la seule capacité des établissements à se débrouiller, se combattre, se concurrencer, pour attirer les subsides, les sponsors, les élèves à hautes possibilités donc porteurs de notoriété future.              Singulariser les modes de fonctionnement selon les écoles peut être une belle complémentarité dans notre système éducatif mais aussi la source de doublons et de gabegie…  

Laisser un commentaire

 

parcelle 53 |
Éloge des Loges |
MAYACAT-ESOTERISME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cérelles C'est Vous !
| Carbet-Bar
| roller-coaster x