et l'école renaîtra

Le Futur dépend de notre engagement éducatif, l'école en reste l'outil majeur, ne le laissons pas se dégradrer!

  • Accueil
  • > - 27 – DEUX SOURIRES MAGNIFIQUES.

23 août, 2011

- 27 – DEUX SOURIRES MAGNIFIQUES.

Classé dans : — Alain @ 15:33

                                         La première journée s’est achevée vers 18 heures. Notre planning était content, nous respections ses prévisions en temps de passage individuel et en nombre de prestations accomplies.                  Même si demain s’avérait plus dense, un début de journée moins perturbé, l’allongement éventuel de notre journée laborieuse devraient nous permettre, dès mercredi, d’éclater en groupes de travail par thèmes. 

               Nos au revoir, cordiaux, se sont rapidement échangés. Beaucoup de bises, à droite, à gauche, devant, derrière, de sourires, de poignées de main viriles pour les hommes, d’épaules frappées et chacun s’est envolé. Parfois en petits groupes selon affinités, domiciles ou discussions entamées.                     Son ambulance attendait le brûlé. Bisous effleurés, des  « A demain ! » prometteurs et, hop, un Sylvain disparu!  

           Thibault était déjà arrivé.             Le mari de Karine et leur fils, Lucas, nous ensoleillaient de deux magnifiques sourires. 

          Vraiment tout y participait, les yeux, les petits plis des commissures, ceux du front, tant chez le père que chez le bambin.            La voiture attendait, garée en double file. 

           Re bises à ma nouvelle amie, primeur pour l’immense Thibault, comme mon Yann. « Ô so pas rin  p’tits, t’cho grands! » aurait pu dire la Chaumoise, et clowneries pour faire naître les éclats de rire de Lulu…           Je m’enfourne dans la gueule du Métropolitain, destination… les bras de d’Alice et de Robert 

          J’ai rendez-vous avec mes trois amours par téléphone ou par écran, Yann a bien équipé mon ordinateur portable…             Nous avons prévu une conversation à plusieurs. Application de mon initiation maison à la messagerie instan-tanée, via Windows Live Messenger, avec mes complices, du village et du Comité héraultais 

         Puis, j’aurai mes devoirs du soir à rédiger. Une page d’écriture pour laisser, à tous ceux qui voudront se connec-ter, une trace de mes impressions et notes sur notre blog.                Pas de temps à perdre ! 

Laisser un commentaire

 

parcelle 53 |
Éloge des Loges |
MAYACAT-ESOTERISME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cérelles C'est Vous !
| Carbet-Bar
| roller-coaster x