et l'école renaîtra

Le Futur dépend de notre engagement éducatif, l'école en reste l'outil majeur, ne le laissons pas se dégradrer!

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2013

24 janvier, 2013

DU RYTHME encore…

Classé dans : Liens — Alain @ 23:37

Rythme scolaire, est une appellation restrictive car que signifierait-elle si elle était prise à part d’une observation globale du temps de l’enfant : Pour nombre d’enfants le rythme de la journée se résume à une compensation de celui imposé par le rythme des adultes.

J’ai connu bien des études de ce paramètre essentiel, peu sauf localement et j’ai eu la chance d’y participer, ont donné lieu à une véritable attention à l’enfant… Alors espérons !

 Les rythmes scolaires.

Certainement l’un des plus délicats des paramètres de la vie d’un établissement d’enseignement avec la programmation cohérente des objectifs et l’adaptation des besoins à la diversité des niveaux réels de connaissances.

C’est sans doute ce qui explique que tant d’études, de conférences, de campagnes de consultations même ont permis autant de propositions que de découragement et que l’abandon, en général, a répondu à la diversité des avis de chrono biologistes.

Qu’en sera-t-il de ce nouveau « plan » ?

Il serait dommage, de ne pas continuer à encourager la réflexion et entendre les avis de tous…

Rythme scolaire, est une appellation restrictive car que signifierait-elle si elle était prise à part d’une observation globale du temps de l’enfant :

Chaque enseignant peut témoigner de la grande diversité d’attention, de perception, de mémorisation de fatigue selon le rythme de la journée d’un enfant heure d’éveil – qualité et moment du petit-déjeuner – prise en charge par une aide quelconque (assistante – crèche – amie – parents disponibles jusqu’à l’entrée à l’école…) -   cantine  ou retour à la maison ou repas chez des amis – éloignement ou proximité du domicile – temps ce soutien -…  repos véritable ou télé-agitation … idem pour le soir (garderie – ateliers sportifs ou culturels -  disponibilité ou non des parents -  télé – heure du coucher…) peu de schéma vraiment semblables.

Pour nombre d’enfants le rythme de la journée se résume à une compensation de celui imposé par le rythme des adultes.

Dans cette diversité du temps quotidien, pour l’instant, quel doit être le rôle d’une attention portée au rythme scolaire ?

1     Compenser les inégalités du suivi et ruptures rencontrées dans le temps global de l’enfant (temps d’arrivée et d’insertion chaque matin – qualité de l’accueil par exemple).

2- Mettre chaque enfant en situation optimale d’attention et de fixation dans la bonne connaissance des apprentissages.

3 – Tenir compte de la diversité des rapidités d’assimilation (précocité – lenteur – handicap…)

4– Les grands domaines du rythme scolaire :

- La séquence d’acquisition avec l’éveil de l’attention – la découverte nouvelle- sa fixation –son retour à la détente (en chronobiologie c’est la courbe de Gauss, je crois la cloche  montée –         pic – retour.

- L’enchaînement des activités dominantes. (intellectuelles – sportives – ludiques – manuelles)

- La journée scolaire équilibrée n’est pas forcément fondamentale le matin et tiers temps l’A.M… loin de là mais des séquences en cloches dans tous les domaines en tenant compte des moments difficiles (arrivée du matin – début d’après-midi par ex…)

La semaine bien équilibrée aussi mais déjà bien compromise par la suppression du samedi matin- l’ouverture du mercredi ne peut être possible que pour des journées bien construites, actuellement c’est un temps de repos nécessaire…

L’année scolaire n’a pas forcément besoin d’un découpage régulier mais plus d’une attention portée au impératifs des saisons (froid – chaud – ) des activités ( les veilles de vacances ne sont pas forcément les meilleures pour des sorties – des spectacles des fêtes….) – des régions aussi…

  Ce ne sont que des pistes mais elles sont basées sur des expériences diverses, elles restent malheureusement telles, même si elles ont duré assez longtemps.

Il est évident que pour une bonne attention aux rythmes d’apprentissage, la pédagogie différenciée, indispensable dans nos classes hétérogènes est l’idéale… Beaucoup plus utile que d’envisager une journée répartie entre « fondamental », le matin et « complémentaire », l’après-midi. Pour l’Education et pour l’instruction, toutes les disciplines sont importantes et mobilisatrices. Mieux, tout est occasion d’observer, déduire, programmer, calculer, lire et écrire. 

Je suis certain que l’enfant doit être réellement, pour notre société entière et pas seulement pour des éducateurs dévoués et compétents, au centre de notre système scolaire et périscolaire

Il faudrait lier cette étude à celle des espaces de vie et des ruptures de vie pour l’enfant

Je suis convaincu que l’enseignant doit redevenir le pivot essentiel, réellement préparé, formé à la psychologie appliquée, aux biorythmes, autant qu’à la pédagogie, reconnu, épaulé par une équipe cohérente, guidé par un projet adapté aux réalités de son établissement… la pièce maîtresse d’une vraie école de la Chance pour tous.

 Pour ma part, après une année complète de réflexion, d’écoute, de consultation, j’ai participé à une expérience de modification de la journée : 3 h 30 le matin (1/h d’accueil prise en compte du travail non terminé – transition entre extérieur et classe- divers pointages – mise en attention – l’ancienne « leçon de morale avec son histoire et son commentaire jouait un peu ce rôle -…) – l’après-midi de 2 h 30 gommait, un peu , l’après-repas ,  temps peu propice  aux apprentissages) – par contre -  le temps d’études dirigées était assez favorable – après la récréation de 16 h 30 pour inviter les plus lents à un soutien adapté.

valeaualain.unblog.fr

Elève, animateur de colo, de MJC , d’associations multiples, instituteur spécialisé dans des secteurs conséquents, professeur des écoles, directeur… retraité actif encore, j’ai écrit mes souvenirs, ma passion pour l’école mais surtout mon rêve éveillé de la voir redevenir l’Essentiel en un livre romancé. « …et l’école renaîtra de mes cendres ! ». Je lui sais gré de m’avoir donné l’occasion de rencontrer des enfants, des parents, des enseignants, des curieux de l’Ecole… Mais je suis particulièrement touché de constater le désarroi, le pessimisme, pire le découragement qui dominent lors de ces échanges. Je me sens un  rêveur naïf. ‘Un long rêve donc que j’ai pratiqué avec bonheur avec une communauté formidable pendant plus de 40 ans).

5 janvier, 2013

Bonne année 2013!

Classé dans : Liens — Alain @ 18:49

        Un rite, c’est beaucoup de passé qui s’inscrit dans notre présent pour servir l’avenir d’espoirs.…

          Parce que celui du renouveau du calendrier est le plus universel, il est une tradition qu’il nous est difficile d’éluder…

          Nous ne voudrions pas y manquer : de tout ce passé que nous avons partagé, parfois brièvement, parfois avec une forte intensité, nous saisissons ce présent du Nouvel An, pour vous souhaitez, à vous, à ceux qui accompagnent votre vie, un futur, avare en grisaille et généreuse en petits  bonheurs…

 

                                                                Belle et bonne année 2013 !

Bonne année 2013! dans Liens aigoual-300x180

Que vos brouillards se lèvent et vous offrent la vue d’horizons lointains, comme depuis ce sommet qui, souvent, a bien apaisé mes agitations!

Bonne Année aux Pères Noël !

Classé dans : Liens — Alain @ 18:12

               Bonne Année aux Pères Noël ! dans Liens pn11-141x300

               Mon ami le Père noël a toujours autant de succès même chez les sceptiques : les messages que nous lui adressons sont de tous les jours de l’année… Jamais les loteries et ses dérivés n’ont autant reçu de signes pour que ne soit pas oublier notre petit soulier… jamais les espoirs de réussite n’ont été accompagné d’autant de clins d’œil à Dame Providence et jamais les catastrophes naturelles et hélas humaines n’ont suscité de telle implorations pour que ça cesse..

            Bon, jamais, c’est excessif et l’Histoire aura tôt fait d’affaiblir l’actualité de cet adverbe…

            Pourtant, nous omettons bien vite les lutins… ceux qui œuvrent dans l’ombre, la pénombre, la clarté parfois selon les légendes du Père Noël dispensateur de présents…

           C’est à tous ces ouvriers de l’humanité en marche qu’il faut adresser nos salutations, nos espoirs :

        Qu’ils s’ingénient à donner du travail, de la santé, des loisirs, de l’éducation, un environnement sain et plaisant… Quand ils s’évertuent à réparer les blessures de la nature et de l’Homme… quand ils s’efforcent d’organiser notre convivialité…  dés lors qu’ils le font avec sincérité, avec honnêteté et avec le réel souci, non seulement de ne pas nuire mais aussi de servir… alors que soient remerciés ces lutins. Partout où ils œuvrent, de toutes confessions, convictions…

         Vous êtes nombreux et il est parfois plus facile de vous « casser », que de soutenir vos efforts, vos engagements… Professionnels, amateurs, politiques, célébrités ou « sans-grades »… notre société ne peut avoir de futur sans vous… Homme et femmes de bonne volonté, Père Noël et toute sa dream team, soyez honorés…

          Je pense que 2013, aura bien besoin de vous 

 

 

parcelle 53 |
Éloge des Loges |
MAYACAT-ESOTERISME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cérelles C'est Vous !
| Carbet-Bar
| roller-coaster x