et l'école renaîtra

Le Futur dépend de notre engagement éducatif, l'école en reste l'outil majeur, ne le laissons pas se dégradrer!

  • Accueil
  • > Archives pour février 2012

21 février, 2012

Pour un mouvement citoyen de reflexion sur tout notre système scolaire…

Classé dans : POUR QUE L'ECOLE RENAISSE... — Alain @ 10:55

               A part les grandes journées pour empêcher la privatisation de notre Enseignement, il n’y a pas eu beaucoup de périodes aussi revendicatives qu’en ce moment. Mais tout se passe comme de joyeuses fêtes éparses, école par école, dont le mot d’ordre reste « pas de fermeture ! » Quand et où profite-t-on de ces mouvements pour réfléchir à une école rénovée, des équipes solides, des directions réellement formées, des pédagogies adaptées aux situations diverses, des méthodes différenciées, des moyens liés à des états des lieux, des projets lucides et cohérents ? C’est certain que cela nécessiterait, pour être vraiment mises en pratique, des écoles à l’effectif humanisé…             

                          J’ai connu de telles réflexions dans des consultations nationales…. Sans autres suites que ce que nous avons mis en place, avec la communauté de notre groupe scolaire, de façon hélas aléatoire.

                         Pas d’angélisme laïc, tous les enseignants ne sont pas prêts à se mettre en question et se satisfont du samedi récupéré, des indemnités nouvelles et du flou des structures mais, bon sang, il en est beaucoup d’autres qui, au milieu de la crise, de la casse, mettent leur élèves au centre de leur actions, dont l’engagement dépasse largement le seul souci d’instruction. Il est dommage que les mouvements actuels ne se fédèrent pas visiblement en un mouvement pour prendre en compte l’action des établissements qui fonctionnent bien, malgré tout.

                       Des écoles répondent à cette volonté de mieux servir, par contre il en est qui scient la branche de l’Ecole Publique, par découragement, manque de vocation, de formation… L’enfant, l’élève ne peut se permettre l’à peu près, ni d’attendre que le pire soit atteint et que l’Ecole renaisse.

                      La fuite vers les écoles privées s’explique lorsque les familles, et c’est humain sinon social, aspirent avant tout à rencontrer un accueil, une écoute, une équipe, une communauté stable… Si elles n’y trouvent pas leur attente, elles l’imposent où cherchent ailleurs… Est-ce là le droit pour tous à l’instruction dans des conditions optimales et justes ?

                       Je crois de plus en plus fort en la mission de notre Ecole Publique, mais qui saura lui rendre sa santé globale ? Son futur ?

2 février, 2012

Vivre ses apprentissages…

Classé dans : Liens,POUR QUE L'ECOLE RENAISSE... — Alain @ 13:57

                Apprendre et enseigner, cette dualité repose, pour le maître, pour l’élève, sur la volonté d’obtenir.

            Elle s’appuie sur la réflexion, sur la réalisation, sur la correction, sur la répétition évoluée, sur la mémorisation, sur l’évaluation du chemin parcouru, à bref terme le temps d’une leçon, à long terme le temps d’une année scolaire par exemple….                 

              L’élève doit vivre ses apprentissages plutôt que les subir. Truisme encore, pourtant, ce n’est,  pas du tout évident selon les conditions d’enseignement…            

          Notre mouvement a voulu non pas une école nouvelle mais une Ecole reconstruite. Nous l’avons étudiée puis proposée aux pouvoirs législatifs.          

            C’est à nous de veiller sur elle maintenant. 

          Aidons à faire de l’Ecole une institution où l’apprentissage des fondamentaux soit assuré grâce à des supports mobilisateurs, capables de faire aimer à apprendre et où l’appétit, la personnalité s’épanouissent en des disciplines d’éveil à part entière : l’école de la diversité.             

            Sans dispersion, mais sans restriction, laissons les équipes, les enseignants proposer des activités spécifiques pour enrichir les connaissances, les savoir-faire, trouver des motifs à utiliser, à perfectionner ‘’ les bases fondamentales ‘’        

                 Je crois que par exemple, les activités intergénérationnelles réelles sont très valorisantes pour tous et riches en connaissances pour nos jeunes. 

extrait du discours « …et m’école renaîtra de mes cendres! » 

DEMAIN, ILS ONT RECREE L’ECOLE…

Classé dans : Liens — Alain @ 0:36

Notre Ecole  après le grand réveil…

                         Qu’est-ce qui a changé ? Tout et pas grand chose…

                   Tout, parce que lorsque vous avez labouré le sol, bien aéré, mis de l’engrais vous pouvez croire en de plus  belles récoltes !

               En toute lucidité, sans ignorer les orages possibles mais avec l’assurance que nous serons assez attentifs et assez forts, ensemble pour les dépasser… 

          ‘’Il est paraît-il des terres brûlées donnant plus de blé qu’un meilleur avril’’ chante le grand Jacques…

           Nous avons l’espoir que le champ de l’Ecole, bien travaillée, par nos efforts intelligents, bien chauffés par nos espoirs plausibles verra naître, peu à peu, de lourds épis. Nous en tirerons les meilleures farines, les pains les plus nourrissants, pour alimenter notre civilisation dans sa marche perpétuelle..

             Pas grand chose, car éduquer, transmettre connaissances, savoir-faire, rites, codes, par l’exemple, la mémoire perpétuée, l’envie d’améliorer, progresser simplement sont les grands actes éternels de notre phylogénèse, le propre du développement de l’humanité, et de… Allons jusqu’au bout, de la répétition de chaque ontogénèse, l’incontournable élan vital pour le développement de chacun d’entre nous

         Pas grand chose, parce que la transmission des savoirs a connu de belles formes, a rencontré de magnifiques initiatives, parce que notre Ecole est le terrain où ont fleuri des réussites plus ou moins longues, les idées existent mais fragiles mais soumises au rabot des textes officiels et finalement se noient entre les mesurettes démagogiques et les coupes budgétaires aveugles

        J’espère, que ce postulat bien posé, reposé par cet énorme réveil, restera ancré dans notre évidence collective:’

       Eduquer est la responsabilité, le devoir, la chance de tous, même non-parents pour que demain soit le fruit amélioré d’hier et d’aujourd’hui.

       Encore faut-il que ces fruits ne soient pas calibrés aux normes d’une mini oligarchie mais à celles de la communauté consciente et vigilante.

       Deux autres évidences, décidément je nage dans les lieux-communs, l’Instruction et le Savoir-Faire sont les finalités de l’Enseignement ; déclinés à tous les niveaux de la Connaissance vers son Infini…

Et pourquoi pas?

Extraitdu discours des délégués dans « …et l’école renaîtra de mes cendres… » 

 

parcelle 53 |
Éloge des Loges |
MAYACAT-ESOTERISME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cérelles C'est Vous !
| Carbet-Bar
| roller-coaster x